Eurovision 2017 : Alma, la voix de la France

Avec "Requiem", la chanteuse de 28 ans défendra les couleurs de la France à Kiev (Ukraine) le 13 mai prochain. Elle tentera de faire mieux qu'Amir, 6ème l'an dernier avec "J'ai cherché".

0

40 ans après la victoire de Marie Myriam avec L’oiseau et l’enfant, l’édition 2017 sera-t-elle la bonne pour la France ? Pour relever le défi, France 2 mise sur Alma, une auteur-compositeur-interprète lyonnaise. Elle se produira avec la chanson Requiem, un morceau prometteur, aux sonorités électro-pop, dont l’univers orientalisant rappelle celui d’Indila (Dernière danse).

Après un appel à candidatures qui a abouti à l’étude de 300 dossiers, c’est donc une artiste encore peu connue du grand public qui a été désignée début décembre. Toutefois, les téléspectateurs de France 3 l’ont déjà aperçue dans l’émission musicale Les Chansons d’abord présentée en 2013-2014 par Natasha St-Pier. Par ailleurs, la jeune femme a sorti en juin 2016 un premier single intitulé La chute est lente. Son premier album, chez Warner, devrait sortir le 5 mai.

Comme J’ai cherché et une dizaine de morceaux de l’album d’Amir Au coeur de moi, le titre proposé par Alma est signé Nazim Khaled. Passé lui aussi par l’émission Les chansons d’abord, l’auteur-compositeur-interprète marseillais a également travaillé avec Yannick Noah, Chimène Badi, Claudio Capéo ou encore Kendji Girac.

Alors que la quasi-totalité des représentants est désormais connue, Alma vient de dévoiler la version définitive qu’elle présentera sur la scène du Centre d’exposition international de la capitale ukrainienne. La grande nouveauté de ce remix est l’introduction de passages en anglais : un choix destiné à accrocher l’oreille du public non francophone.

Le samedi 13 mai prochain, l’événement sera retransmis sur France 2. Au micro, pour la troisième fois consécutive, Stéphane Bern et Marianne James, accompagnés d’Amir. Les demi-finales, organisées le mardi et le jeudi précédents, seront diffusées quant à elles sur France 4 avec les commentaires de Marianne James et de l’humoriste Jarry.