Festival de Sanremo : ces chansons italiennes devenues des tubes en français ! (1/2)

0

La chanson italienne a souvent été une source d’inspiration pour les artistes français. En quête d’un futur tube, certains ont trouvé le bonheur à Sanremo. Cette station balnéaire accueille chaque année un événement incontournable dont la retransmission télé atteint des audiences record. Eros Ramazzotti, Laura Pausini, Zucchero, Andrea Boccelli : les plus grands chanteurs italiens y ont connu la consécration.

Voici 3 succès nés au Festival de Sanremo dans les années 80 et qui ont connu une deuxième vie de notre côté de la frontière…

1Sarà perché ti amo / Les Nouveaux Romantiques

En 1981, le trio Ricchi e Poveri ne se classe qu’à la cinquième place mais connaît un succès international avec cette ritournelle qui raconte les effets d’un coup de foudre.

Le public français succombe lui aussi : avec plus d’un million d’exemplaires écoulés, Sarà perché ti amo est l’une des 10 meilleures ventes de l’année !

Un tel carton ne pouvait pas échapper au producteur Mémé Ibach, qui réserve la version française à sa protégée : Karen Cheryl, déjà célèbre pour Sing to me Mama et Show me you’re man enough. L’adaptation est confiée à Didier Barbelivien avec une demande incongrue : les rimes du refrain seront en –ic comme… périphérique. C’est en effet lors d’une virée sur cet axe parisien que Mémé Ibach eut cette idée terriblement efficace, une touche de modernité en ce début des années 80.

Ce n’est pas la première fois qu’un succès des Ricchi e Poveri est adapté en français : en 1971, Mike Brant prête sa voix à Qui saura, l’adaptation de Che sarà

…Et ce ne sera pas la dernière ! Un an après Sarà perché ti amo, Karen Cheryl reprendra un autre hit du trio : Made in Italy deviendra Oh chéri chéri.

2Storie di tutti i giorni / La vie est belle, le monde est beau

En 1995, c’est le même Didier Barbelivien qui signe avec Hervé Vilard les paroles d’une chanson au titre résolument positif : La vie est belle, le monde est beau.

Il s’agit d’une adaptation de la chanson qui a triomphé à Sanremo treize ans plus tôt : Storie di tutti i giorni. Grâce à ces histoires d’un quotidien sans surprise, effacées par le temps qui passe, Riccardo Fogli relègue le duo Al Bano & Romina Power à la deuxième place avec l’entêtant Felicità.

3L’Italiano / Méditerranéenne

Avec La vie est belle, le monde est beau, l’interprète de Capri, c’est fini n’en est pas à sa première reprise d’un tube italien. En 1983, il sort Méditerranéenne, où il incarne un amoureux transi qui déclare sa flamme à une jeune et belle gitane des Saintes-Maries-de-la-Mer.

Derrière l’un des plus grands succès d’Hervé Vilard se cache L’Italiano, hit interplanétaire de Toto Cutugno classé seulement cinquième lors de l’édition 1983.Cet auteur-compositeur, qui a aussi collaboré avec Dalida et Joe Dassin, détient un record de 15 participations au Festival de Sanremo. Surnommé « l’éternel second » en raison de ses six médailles d’argent au concours, il ne décroche la victoire qu’une seule fois en 1980 avec Solo noi qui, étrangement, n’a jamais été adaptée en français.

Entre Sanremo et Hervé Vilard, c’est une grande histoire d’amour. L’artiste aux 40 millions de disques vendus a également enregistré Nos sentiments, une reprise de Sentimento (du groupe Piccola Orchestra Avion Travel), titre vainqueur en 2000.